Impératifs techniques pour la PAO


Remarques générales :


Nos offres sont calculées sur la base de fichiers PDF certifiés.

Le traitement de fichiers natifs et de leurs corrections éventuelles donne lieu à un complément de facturation.

Veuillez nous fournir uniquement les fichiers nécessaires au flashage avec des noms courts et précis.

Le format et le nombre de pages de vos travaux devront correspondre à notre offre.

En cas de fichiers natifs, nous vous recommandons vivement l’utilisation de logiciels comme Pre-Flight ou Flight Check afin de contrôler vos documents.

Rassemblez tous les éléments utilisés (fontes et imports) avant de nous les envoyer grâce aux fonctions «Rassembler les infos pour la sortie» de Quark Xpress

ou «Assemblage» d'Adobe InDesign.

Les documents devront comporter 3 mm de fond perdu.

Nous fournir également une maquette de chaque page ainsi qu'une épreuve couleur certifiée.

Pour les brochures, les pages ne seront ni en planches ni imposées mais fournies page par page en un seul fichier.

Pour les dépliants, veillez à réduire les volets repliés à l'intérieur.

Nous n'acceptons pas les fichiers TIFF/IT.

En cas de doute, n'hésitez pas à nous contacter. Nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos questions techniques.

 

Médias :


Le département PAO travaille principalement sur Apple MacIntosh mais traitera également vos fichiers réalisés sur PC.

Pour un traitement rapide de vos travaux, vous pouvez transférer vos données (jusqu'à 15 Mo) via l’adresse e-mail suivante : capcolor@massoz.be

Notre serveur FTP est ouvert 24h sur 24. Vous pouvez y déposer des fichiers allant de quelques Mo à plusieurs Go.

Vous y accéderez à l'adresse ftp://mail.massoz.be via un programme adapté (Transmit, Cyberduck, FileZilla...).

Contactez-nous pour en connaître le login et le mot de passe.

Vous pouvez également utiliser les médias suivants : CD+ ou -R(W), DVD+ ou -R(W), clé USB, disque dur externe USB ou Fire Wire.
Merci de vérifier que tous les éléments y sont copiés et qu’ils sont lisibles.

 

PDF :


Nous restons à votre disposition pour vous conseiller dans la génération de vos PDF.

Ce format nous permet de traiter vos dossiers de manière rapide et efficace en limitant fortement le risque d'erreur.

Préférez ce format aux fichiers natifs.

Un travail fait dans Adobe InDesign, Quark Xpress ou Adobe Illustrator sera exporté directement en PDF en choisissant le paramètre prédéfini «Qualité supérieure» et si nécessaire les pages rassemblées dans Acrobat.

Toutes les images utilisées dans le PDF doivent être incluses au format TIFF ou EPS CMYK haute résolution (300 dpi), en d’autres mots,

toute autre spécification de couleur, comme le LAB, RGB,... n’est pas soutenue.

Toutes les polices utilisées doivent être incluses dans le PDF.
Les couleurs pantone seront converties en couleurs CMYK avant la création du fichier PDF (sauf les couleurs supplémentaires).

Si votre fichier comporte des couleurs pantone supplémentaires, veillez à en uniformiser les noms (ex. PANTONE 320C, PANTONE 320CV, PANTONE 320U...) ;

en effet, chaque nom différent créera une plaque supplémentaire.

Le format du PDF sera le format du document + 16 mm. En d’autres mots, 3 mm de fausse coupe + 5 mm de repères de coupe autour du document.

Nous demandons de donner un nom unique par fichier de parution.

Vous trouverez les workflows pour créer ces fichiers PDF + PS sur www.medibelplus.be.

Vous pouvez télécharger ici un fichier PDF avec des captures d'écran qui vous aideront à configurer convenablement Acrobat Distiller ou InDesign.

 

Logiciels recommandés pour vos fichiers natifs :


L'utilisation de fichiers natifs est vivement déconseillée. Ils engendrent un surcroît de travail et augmentent considérablement le risque d'erreur.

Convertissez-les en PDF en vous aidant de nos indications pour les réaliser correctement.

Si vous êtes dans l'incapacité de nous fournir des PDF, voici les logiciels dans lesquels nous pouvons traiter vos fichiers natifs :

- Quark XPress 7 ou 8
- Adobe InDesign CS 5
- Adobe Illustrator CS 5
- Adobe Photoshop CS 5

Ne faites pas vos mises en page dans Illustrator ou Photoshop, qui sont des logiciels de traitement d'image, mais utilisez un logiciel d'édition

comme InDesign ou Quark Xpress.

Vous pouvez nous fournir des fichiers réalisés sur Mac ou PC.

Les fichiers réalisés dans Freehand, Pagemaker, Corel Draw, Publisher et Microsoft Office devront être convertis en PDF.

 

Fontes :


Tous les documents doivent être fournis avec les fontes utilisées et uniquement celles-là.

Nous vous recommandons d’utiliser des fontes PostScript.

Assurez-vous que les fontes écran et les fontes imprimantes sont copiées sur les médias fournis.
Les fontes utilisées dans les fichiers Adobe Illustrator doivent être fournies.
Pour plus de sécurité, nous vous conseillons vivement de vectoriser tous les textes dans les fichiers EPS.

N'utilisez pas de style artificiel (italique, gras...) dans votre logiciel de mise en page.

Les polices chinoises, japonaises, cyrilliques... devront être vectorisées.

 

Images :


Les imports utilisés dans votre mise en page doivent être éditables avec les applications mentionnées plus haut.

Les images utilisées doivent être en TIFF ou en EPS (binaire).

Merci de ne pas utiliser d’images au format DCS. Ce format est inadapté aux nouveaux flux du prépress. Enregistrez vos DCS en PDF Photoshop pour les images quadri + PMS.
Les images TIFF ne seront pas compressées avec l’option LZW.

Limitez le nombre de dossiers sur les médias fournis. Un dossier par type de fichier est suffisant (un dossier pour les images, un pour les fontes, un pour les fichiers de mise en page...). Cela évitera les doublons et empêchera que deux images différentes aient le même nom.

Les images quadrichromiques doivent être en mode CMJN (pas d’images en mode RVB, LAB ou couleurs indexées).

La résolution des images devrait être de 300 dpi, toutefois un minimum de 200 dpi sera accepté. Une résolution inférieure risque d’engendrer une pixellisation de l’image lors du flashage. Les images dont la résolution est éxagérée ne gagneront pas en qualité mais ralentiront tout le processus du ripping.

Les images Bitmap noir et blanc devront être de 600 dpi minimum, 1200 dpi maximum.

Méfiez-vous des images récupérées sur internet. Leur résolution est, au mieux, de 72 dpi et leur qualité des plus approximatives.

Les images devraient idéalement être placées à une échelle de 100% dans la mise en page.

 

Couleurs :


Assurez-vous que les couleurs personnalisées ont un nom identique dans chaque logiciel et chaque import.

Merci de supprimer les couleurs inutilisées dans vos documents.

Assurez-vous que les couleurs quadrichromiques sont cochées comme telles et non comme personnalisées et vice versa.

Le taux d'encrage maximum ne devra pas dépasser :

- 280% pour un papier offset.

- 300% pour un papier couché mat.

- 320% pour un papier couché brillant.

Les textes et contours noirs devront être en surimpression.

 

Changement de langue - repiquages :


Utilisez les calques dans Quark Xpress ou Adobe InDesign pour monter vos documents déclinés en plusieurs langues.

Faites un calque contenant les éléments communs à toutes les versions et créez ensuite un calque par langue.

 

+ =

Calque de la base quadri
 
Calque noir du français
 
Résultat

 

Vous avez aussi la possibilité de passer le texte en ton direct (par exemple, 1 pour le français, un pour le néerlandais...).

Les repiquages doivent être montés à l'identique de la base quadri. La liste des repiquages doit correspondre au foliotage de votre mise en page.

 

Epreuves couleurs :


Envoyer le matériel sous forme numérique nécessite une épreuve en couleurs acceptable pour des publications en quadri.

Les épreuves en couleurs sur imprimante Postscript calibrée peuvent être considérées comme acceptable (Iris proofer, Kodak Approval, Cromalin...)

Nous acceptons seulement des épreuves du fichier fourni. Donc, le nom du fichier + la date et l’heure en haut à gauche du document doivent être identiques à ceux du fichier transmis sur un support ou via datacommunication.

Pour les publications en quadrichromie, les épreuves devront contenir les éléments suivants : des barres de contrôle de couleurs 100%, 95%, 50% et 5% C (cyan), M (magenta), Y (jaune) et K (noir) + des barres de contrôle de gris de C50%, M42%, Y42% et K50%.

Pour les publications en noir et blanc, les épreuves devront contenir des barres de contrôle de C50%, M42%, Y42% et K50%.

Les BAT envoyés (sous forme pdf ou papier) ne garantissent pas la qualité chromatique de la reproduction des couleurs. Ils sont destinés à la vérification du contenu.
Dans les épreuves pdf qui vous sont envoyées, les pages sont disposées suivant l'ordre de lecture de la brochure (page 1, page 2, page 3...).

 

Scanner :


Le format maximum du scanner est A3+.

Nous scannons aussi bien les opaques que les diapositives.

Dans la mesure du possible, évitez de fournir des négatifs. Le résultat est de meilleure qualité à partir d’ektas positifs.